Opinions européennes

Publié le par Fanny et Mathilde.

Voici 10 questions que nous poserons tout au long de notre périple à ceux que nous rencontrerons, pour en savoir plus sur l' Europe. Répondez-y vous aussi svp! Pour cela, copier/coller ce questionnaire dans un mail, et envoyez le nous à l'adresse : tourdeurope@hotmail.fr


Ne répondez pas un roman à chaque question, mais essayez plus que "oui" ou "non" . Si vous n'avez aucune idée, écrivez le!

  • L’Europe, pour vous, c’est quoi ?
  • Vous sentez-vous européen ?
  • Existe t-il selon vous une identité culturelle européenne ?
  • Quand vous entendez « Europe », pensez vous culture, politique ou économie ?
  • Quel est selon vous le personnage/symbole/lieu européen par excellence ?
  • L’Europe se réduit-elle, selon vous, à l’Union Européenne ?
  • Quel classement feriez vous de vos trois identités ; régionale, nationale et européenne ( par laquelle vous sentez vous le plus concerné, le moins concerné) Se cumulent-elles pour vous ? se menacent-elles ?
  • L’Europe est-elle pour vous une réponse valable et souhaitable dans le contexte de mondialisation ?
  • Les contes et légendes sont-ils selon vous un aspect important de la culture européenne ?
  • Pourriez vous nous raconter une légende de votre région ? (Si oui, racontez nous là…)


 

 

Retrouvez ce questionnaire dans les pages, dans la barre fixe à droite.

 

 

Commenter cet article

Pro Patria Et Europa 22/09/2014 02:00

L’Europe, pour vous, c’est quoi ?
Une Civilisation fondée sur les héritages vivants des Celtes, des Germains, des Vikings, des Grecs, des Slaves, des Romains, des Pictes, des Hongrois, ... unifiés par le Christianisme (bien que déjà unis à la base -pour la plupart- par un fond commun d'origine "indo-européenne")

•Vous sentez-vous européen ?
Oui. Je suis un Français de culture gréco-latine, de religion chrétienne et d'esprit gaulois et romain, issu d'une famille austro-hongroise ayant fait souche en Alsace il y a plusieurs générations. Je me sens un héritier, fier quoiqu'indigne, des Celtes, des Germains, des Romains et des Croisés ; le sang qui coule dans mes veines, que je le veuille ou non, est celui versé pour la défense de l'Europe aux Thermopyles, à Lépante, aux Portes de Vienne, sur le front de l'Est (où j'ai perdu un arrière grand-père), en Indochine et en Algérie.

•Existe t-il selon vous une identité culturelle européenne ?
Oui, une identité fondée sur ce que j'indique dans mes deux précédentes réponses, et qui se manifeste aussi à travers un génie européen en littérature, en architecture et dans tous les arts, mais aussi avec le génie propre de chaque Nation à l'intérieur de l'Europe et de chaque Province à l'intérieur des Nations.

•Quand vous entendez « Europe », pensez vous culture, politique ou économie ?
Culture avant tout. Identité.
Mais au service de l'unité et de la diversité de l'identité culturelle européenne, je trouve légitime qu'il y ait une construction politique, sorte de confédération des Nations issues de la Civilisation européenne, dont l'UE actuelle est bien loin.

•Quel est selon vous le personnage/symbole/lieu européen par excellence ?
Personnages : Achille, Ulysse, Enée, ... Léonidas, Godefroy de Bouillon, ... les conquérants car l'esprit européen est aussi un esprit de conquête et de découverte et c'est un peu ce qui cause sa perte par moment : Alexandre, Caïus Julius Caear, ... S'il ne fallait citer qu'un personnage, j'hésiterai entre Auguste et Charlemagne. Et s'il fallait citer plutôt un penseur, ce serait plutôt entre Aristote (avec son héritier Thomas d'Aquin) et Sénèque que j'hésiterai. Et puis, au fond, pourquoi choisir ?
Symbole : sans hésiter, au risque de m'attirer des ennuis, la Croix celtique. Ce symbole exprime au plus haut point la synthèse cultures païennes + religion chrétienne qui me semble être la clé de compréhension de l'identité européenne post-romaine (c-à-d après la chute de l'Empire) avec la Croix du Christ (représentée le plus souvent en forme dite de "croix grecque" mais parfois aussi en forme dite de "croix latine") réunie à un cercle qui peut évoquer les pierres levées en rond de Stonehenge, les druides celtes se réunissant en cercle dans leurs rites, les danses en rond de Bretagne et de nombreux autres folklores européens, la Table Ronde, la couronne de nos Rois francs, ... ;
un autre symbole très européen selon moi est l'aigle : à une tête à Rome et bien plus tard dans la France napoléonienne, à deux têtes dans l'Europe centrale et orientale ;
d'autres symboles, très sulfureux encore, qui me viennent à l'esprit, mais dans une moindre mesure que les deux précédemment cités, seraient le faisceau et éventuellement la francisque.

•L’Europe se réduit-elle, selon vous, à l’Union Européenne ?
Non.

•Quel classement feriez vous de vos trois identités ; régionale, nationale et européenne ( par laquelle vous sentez vous le plus concerné, le moins concerné) Se cumulent-elles pour vous ? se menacent-elles ?
Elles ne se menacent pas. Si l'Alsace devenait indépendante, je souhaiterais rester à la fois Français et Alsaciens, et si c'était impossible de garder ces deux nationalités j'opterais pour la française sans hésiter mais avec un déchirement intérieur. Si l'Alsace devenait allemande, je ne voudrais de nationalité que la française. Ceci répond je pense à la question de la hiérarchie de mes identités. Je suis Français. Parce que je suis Français et d'origines austro-hongroises, je suis Européen, et j'en suis très fier et très heureux. En même temps, la langue dans laquelle je m'exprime et pense est cette magnifique langue française que je considère comme une des plus belles d'Europe et du monde (avec sans doute l'Italien). Je me réfère plus facilement aux Gaulois et à Rome (et à Sparte et Athènes à travers Rome) qu'aux Germains, bien que mes ancêtres biologiques étaient plus certainement Germains et Hongrois. Je suis Français, ma fierté c'est Brennus, Vercingétorix, Clovis, Hugues Capet, Philippe Auguste, St Louis, Jehanne d'Arc, François Ier, Louis XI, Henri IV, Richelieu, Louis XIII, Louis XIV, Colbert, ... c'est Molière, Racine, Corneille, La Fontaine, Chateaubriand, ... Je suis heureux et fier d'être Français, c'est une identité précieuse pour moi. Je suis très fier d'être Européen mais ma façon de l'être sera toujours typiquement française et ne sera pas la façon allemande ou anglaise ou scandinave d'être Européen. Je dirais que mon identité française et mon identité européenne sont inséparables pour moi et donc à égalité, et au-dessus de mon identité alsacienne car malheureusement cette identité alsacienne (et la langue qui en est le véhicule) ne m'a pas été suffisamment transmise et je la redécouvre petit à petit depuis moins d'un an.

•L’Europe est-elle pour vous une réponse valable et souhaitable dans le contexte de mondialisation ?
Oui tout à fait. Mais pas avec l'UE actuelle. Et elle n'est pas la seule réponse pour la France, parce que ce qui fait la spécificité de l'identité française à l'intérieur de l'identité européenne c'est selon moi que la France aime se tourner aussi vers des amitiés extra-européennes : la Méditerranée, la Francophonie, la Russie, les Amériques, le Liban et les Chrétientés orientales,... et même le monde musulman !

•Les contes et légendes sont-ils selon vous un aspect important de la culture européenne ?
Oui. Les contes, légendes et fables, mais aussi tout simplement les proverbes, sont un très bon moyen d'entrer dans la culture et la mentalité d'un Peuple.


•Pourriez vous nous raconter une légende de votre région ? (Si oui, racontez nous là…)
Disons que si jamais, Mesdemoiselles, vous vous retrouvez paralysées dans votre lit, c'est peut-être un coup d'une des sorcières du Sundgau qui vous a jeté un sort. Demandez immédiatement à votre fiancé de vous baigner les pieds dans le lait des trois plus vieilles vaches noires de Koestlach. Je vous laisse le plaisir de chercher pourquoi. (Tapez "sorcière koestlach" sur Google par exemple).

alain 24/10/2011 17:36


L’Europe, pour vous, c’est quoi ? La terre sacrée des européens de souche, cad des blancs
Vous sentez-vous européen ? Oui, je suis un germain d’expression francophone et donc pleinement européen.
Existe t-il selon vous une identité culturelle européenne ? Bien entendu, l'identité européenne c'est l’Iliade et l’Odyssée, nos contes et légendes au travers desquels notre religion polythéiste a
survécu et tant d'autres choses encore.
Quand vous entendez « Europe », pensez vous culture, politique ou économie ?
Politique (Les Champs Catalauniques, Lépante, Vienne en 1683 ... quand les européens largement unis ont été au rendez-vous de l'Histoire) et culturel (l'un ne va pas sans l'autre), l'économie ne
devrait que suivre ...
Quel est selon vous le personnage/symbole/lieu européen par excellence ?
Léonidas, Constantin XI, Don Juan d'Autriche, Jean III Sobieski ...
L’Europe se réduit-elle, selon vous, à l’Union Européenne ?
L'UE est une machine mondialiste à détruire l'Europe réelle.
Quel classement feriez vous de vos trois identités ; régionale, nationale et européenne ( par laquelle vous sentez vous le plus concerné, le moins concerné) Je suis européen
Se cumulent-elles pour vous ? se menacent-elles ? non
L’Europe est-elle pour vous une réponse valable et souhaitable dans le contexte de mondialisation ? Absolument.
Les contes et légendes sont-ils selon vous un aspect important de la culture européenne ? Fondamental
Pourriez vous nous raconter une légende de votre région ? (Si oui, racontez nous là…


Normandie 18/09/2010 12:47


Au fait, le message du Christ que tu a cité est tronqué, la faiblesse c'est la violence, la haine de l'autre, la grandeur c'est l'amour et la paix.
Arrêtes au passage de regarder Asterix et Obelix, ça te donne une mauvaise image de l'Europe, romanix...

Et je voudrais dire pour tous au cas ou, que vouloir préserver des coutumes anciennes tel que les légendes et pratiques des temps anciens est ridicule car ces choses ont étaient dites et faites à
des époques ou les gens y croyaient, quand on n'y croit plus, plus aucune valeurs.


Normandie 18/09/2010 12:41


"Romain" si l'Europe pour toi c'est le paganisme alors l'Europe n'est plus l'Europe depuis bien des millénaires. L' Europe c'est le christianisme, du moins l'Europe des deux derniers millénaires,
la naissance de la France réel par la baptême de Clovis, l'apôtre Pierre à Rome, etc... et si pour toi l'Europe c'est avant les deux derniers millénaires, alors l'Europe est morte depuis bien
longtemps.

PS : Sans Christianisme l'Europe serait musulmane.


Romain Lecap 18/09/2010 11:41


Normandie, avec un nom pareil et de tels propos, c'est Mait' Jean qui doit se retourner dans sa tombe.

Le christianisme, et de manière générale les monothéismes révélés sont profondément étrangers à l'Europe. Soit, il a pu faire souche en Europe pour donner naissance au catholicisme qui fait
désormais parti de notre identité mais le message de JC (égalitarisme, universalisme, apologie de la faiblesse) comme ses actes (repentance et jalousie) ne correspondent pas à notre mentalité
profonde.

Si tu ne te sens pas européen, c'est peut être justement parce que tu es chrétien et donc frère en dieu de n'importe quel papou ou chinois.

Je te conseille de lire Histoire et Tradition des Européens de Dominique Venner, cela te permettra d'éviter de proférer des approximations pareils.

Romain


Normandie 17/09/2010 22:31


- L'Europe c'est le Christianisme, l'union des peuples contre l'envahisseur étranger.

-Je ne me sens pas européen au sens que cette notion ne passe pas avant le fait que je soi Français, Catholique, et que je n'ai pas de sympathie pour certains pays européens tel que l'Allemagne, et
certaines peuplades musulmanes.

-Il existe une identité européenne, mais trop diverse pour en faire "une" identité. (il y a des choses qui nous rapproche tous, mais très peu selon mon peu de connaissances historique)

-Quand j'entends Europe, les idées de "barbares" (au sens poli du terme, genre gaulois etc... qui n'étaient pas vraiment barbares enfin bon), de Christianisme, et de science et littérature se
baladent dans ma tête, je pense donc culture.

-Le personnage, le symbole, c'est le Christ et la croix qui me viennent en tête, le lieu c'est la France et l'Allemagne, mères de l'Europe (niveau grandeurs, et exemples).

-L'Union européenne n'est pas l'Europe.

-Je suis français, normand et européen. (en vérité je ne me sens que français). L'UE menace la France.

-Non, l'Europe n'est pas une réponse, elle en est une victime.

-Je n'ai jamais entendu parler des contes et légendes désolé.

-La légende de ma Normandie, c'est moi. Le peuple raconte qu'un Dieu (moi) du nom de Voldem aurait détruit l'armée d'Angleterre, renverser la pucelle d'Edimbourg et aurait mis sa fille loucia, sur
le trône, je reposerais d'après la légende sous la Manche, je mesurerais 30M, et je reviendrais reprendre mon trône après avoir fini de boire toutes les bières que j'ai gardé. (un peu d'humour sa
fait pas de mal).


Romain 15/09/2009 11:44

La Pologne avenir de l'Europe ?!
Je crois que cette idée mérite un blog à elle toute seule!

Mathilde 13/09/2009 22:46

@ MillePat, nous faisons tout ca en marchant, et il faut faire des choix, mais Bulgarie, Roumanie, Slovaquie, Hongrie, Tchéquie, c'est pas les plus occidentaux des pays européens. Notre but est aussi de voir la diversité des différentes zones civilisationelles : latine, grecque, slave, germaine, scandinave, celtique...donc, il on ne peut malheureusement pas aller partout. Cela dit, la Pologne est un pays intéressant, j'y suis déjà allée.

MillePat 11/09/2009 09:10

Dommage de ne pas aller en Pologne, l'avenir de l'Europe...Parcours trop "occidental", trop conventionnel je trouve...mais bravo et bon courage

Romain 11/09/2009 00:25

Plus sérieusement, je me suis copié/collé les questions, histoire d'y répondre tranquillement.

Romain 11/09/2009 00:24

Sympa votre activité "surf de toros". Sur la photo, Fanny lors du repérage du tour d'Europe sur la côte grecque...