Mardi 23 mars 2010

Publié le par Fanny et Mathilde.

Chers amis,

 C'est de Hambourg que nous vous écrivons, une très belle ville que nous découvrons sous le soleil avec presque 20 degrés aujourd'hui...ca y est le printemps arrive enfin!
C'est maintenant que nous réalisons à quel point l'hiver a été rude. Sur le moment, nous avons foncé, la tête dans le guidon : marcher et vite pour se réchauffer, calculer tous ses gestes par rapport à la perte ou au gain de chaleur. Mais c'était devenu naturel et ne nous derangeait plus. Par contre nous avons realisé à quel point les vacances allaient recommencer l'autre soir, lorsque nous avons monté notre tente pour la première fois de cette année 2010 dans un pré, et non à l'abri, dans la forêt comme nous le faisions habituellement pour se protéger et pouvoir faire du feu.Ou bien lorsque nous avons cuisiné nos pâtes alors qu'il faisait encore jour et que tout notre bazar pouvait trainer par terre...
m/ notre bazar dans le pré
Nos dernières nouvelles dataient de Berlin. Là-bas, nous avons profité pour renforcer les liens d'amitié que nous avons avec les allemands, ils nous ont fait visiter Potsdam et nous avons chanté ensemble. Décidemment, ils chantent trop bien pour nous! Mais nous sommes très fiere de notre ochestre à EJ, alors qu'ils n'ont que des guitares! Puis nous sommes reparties, toujours vers le Nord. Martin, un ami allemand nous a accompagné pour quelques jours puis nous avons continué seules, notre prochain but était Schwerin.
Les paysages se succedaient, monotones : plats, des lacs, des marécages, et des champs à perte de vue, qui venaient juste de perdre leurs épais manteaux blancs . Le temps était encore froid et nous avons essuyé beaucoup de giboulés : soleil puis pluie puis grêle! Le tout en 10 mn! Ce très long hiver a fait sortir les animaux de leur réserve habituelle: ils ont du s'approcher très prés des routes ou des habitations pour trouver à manger, ce qui nous permis de voir beacoup de biches, de cerfs, de rennes, de lapins et de lièvres! Malheuresement, certains morts parfois, à cause de la faim.

Nous ne nous sommes cependant pas laissé abattre, et un de nos essais culinaires du moment fut mémorable! Etant dans une région à poissons, nous voulions évidemment en manger. Nous avons donc fait un feu d'enfer et avons ensuite posé sur un lit de braises nos deux papillottes de poissons, oignons et carottes, finement émincés, le tout naturellement arrosé d'huile d'olive! Ce fut un régal!!
c/ papillottes de poissons au feu de bois!
A Schwerin nous avons rendu visite à Bernard, Christiane, Sigurd et Solweig, des amis qui nous ont fait visité leur ville et ont un peu marché avec nous le long du lac de leur ville. Quelques kilométres plus tard, c'est à la famille de Gautier et Siegried que nous avons rendu visite, dans leur ferme où nous avons pu nous occuper de leurs adorables agneaux!
f/ tellement mignon cet agneau!
Et enfin, nous sommes arrivés à "l'Ost See" où le printemps nous attendait! Ces quelques jours le long de la mer baltique furent très beaux. D'abord car le paysage changeait enfin (la mer et la côte vallonnée nous ont regalé les yeux!), et aussi car les températures remontaient, et que nous marchons maintenant en short et plissons les yeux à cause du soleil!
h/ la mer baltique.
Hambourg, n'était pas vraiment sur notre route mais nous voulions la visiter , nous avons donc fait du stop. Je trouvais que Fanny était vraiment pressée de découvrir cette ville, c'était même enervant, à peine arrivées, il a fallu courir voir la mairie...je ralais quand soudain, je crois reconnaitre deux silhouettes, non... et si!! Sandra et Gaelle, deux amies que j'avais rencontré à Kassel l'année derniere m'ont fait la surprise de nous rendre visite!!! Merci les filles, ca m'a fait tellement plaisir de vous revoir!
Nous avons aussi rencontré d'autres amis allemands, Völker, Bjorn, Julia et les autres guitaristes fous avec qui nous avons passé une excellente soirée!
i/ le raid...
Cela fait déjà six mois que nous sommes parties, tant de kilomètres parcourus, tant de nuits passées dehors, tant de gens rencontrés, lorsque nous y pensons, un vertige nous prend. C'est une sorte de pélerinage, de quête, de chemin intérieur qui se fait grâce à la marche et au contact de la nature. Loin de nous changer, il nous renforce, nous permet de se construire une pensée coherente et de mieux comprendre notre monde exterieur.
Mais tout ca est loin d'être fini! Dans quelques jours nous nous envolons du Danemark vers Edimbourg, nous allons découvrir pendant deux mois ces terres celtiques que sont l'Ecosse et l'Irlande. Au programme : le Loch Ness, la Guiness et les moutons! Début juin, ce sera le retour "zur Heimat", comme disent nos amis allemands et nous aurons deux mois de marche à travers notre beau pays!

Publié dans Carnets de voyage

Commenter cet article

jfg 26/03/2010 14:39


Ne plus se demander "où suis-je ?" mais plutôt "comment est le monde qui me fait exister ?", voilà une grande sagesse qui vous prend. Je vous embrasse. jfg.


William 25/03/2010 11:47


Le printemps doit vraiment vous faire plaisir !!! J'ai fini de lire votre article, j'ai hâte de voir vos photos !!!
Je vous embrasse bien fort.


Romain Lecap 24/03/2010 14:55


J'ai un bon ami à Copenhague si ça vous intéresse.


Fanny et Mathilde. 24/03/2010 16:04


Merci Romain, mais nous n'y passons pas. Nous passons la frontière Danoise et marchons jusqu'à Billund pour nous envoler pour l'Ecosse !


Maïalen 23/03/2010 22:55


Qu'il est bon de retrouver le Printemps!
Les paysages ont l'air sublimes..

A la semaine prochaine mes chères amies!!! Scotland, we're coming!!