William a passé quelques jours avec nous ...

Publié le par Fanny et Mathilde.

William a passé quelques jours avec nous, laissons lui la parole ...

Voici les 3 jours vus de mon côté :

Premier souvenir : Moi sur la Place de Dresde guettant avec impatience l'arrivée des aventurières...
En effet, arrivé de Paris et de mes plus de 12 heures de voyage, j'attends le moment où je pourrai faire fonctionner mes jambes.
Je sais maintenant dire "Wo ist der bahnof ?"... un peu plus tard je vais apprendre "Darf ich mehr sauce kriegen bitte !"
Pendant la visite de Dresde, quand la foule ne me permet pas d'être de front avec elles, je les regarde de derrière en essayant de m'imaginer à quoi pensent ces allemands qu'elles croisent.
Quelles sont ces baroudeuses ? Appartiennent-elles à un groupe sportif professionnel ? Ou bien question récurrente "Mais pourquoi dorment-elles dehors ?" Ces 2 dernières questions ont réellement été posées !!!

h/ Retrouvailles sur le pont de Dresde
Deuxième souvenir : Ma Première nuit. Il faut savoir que leur tenue ridicule de petit lutin aide grandement à lutter contre le froid !!!
Ma technique fut de garder continuellement tous mes habits sur moi sauf dans le duvet ou la parka était gênante... Je retiendrai que la tente est une belle invention... sous ma bâche, je rêvais de tente à foison !!!
C'est à froid que j'ai pu avoir l'honneur de rentrer dans leur tente... grande expérience : on est aussitôt réchauffé par les chaudes couleurs de leurs duvets orangés. C'est ainsi tellement plus agréable de lire !!!


Troisième souvenir : souvenir qui englobe les 4 soirées autour des feux. Moment de décontraction, de chaleur et de rires !!! Le plan grand froid n'a alors plus de sens atour de l'âtre ou la braise.
Avec les 30 kms, les jambes en béton, nous ne causions pas toute la nuit... dommage nous avions plus de 2 mois à rattraper !!

j/ Elles sont pas belles mes bottes?!

Quatrième souvenir : Dernière soirée, Fanny fendait dix bois à la minute pour préparer un brasier... cartoffeln en vue. Plus les wurst allemandes avec de la sauce tomate au curry... un régal !!!
Oui c'est vrai que j'ai beaucoup de souvenirs liés aux repas. Il ne faut pas marcher pour manger, mais manger pour marcher ! Il est vrai que le froid est à percer les génisses, et le corps brûle beaucoup de calories pour se réchauffer. Du coup nous avons faim au réveil, vers 10H30, au déjeuner, au goûter, aux pauses fruits secs, au dîner... enfin un peu tout le temps !
Alors quand sur la place d'un village nous voyons un camion vendant les fameuses wurst on n'hésite pas à demander plus de sauce sur nos belles frites. Voir à prendre le pot de sauce entier !

Beaucoup de simplicité durant ces 3 jours, beaucoup de franches rigolades ! Je trouve ça fou l'énergie qu'elles dégagent, l'impression d'avoir la pêche tout le temps. Et en parallèle un vrai esprit de raid. Votez pour elles aux régionales !
L'apport de ces 3 jours : Relativisation du froid sur Paris. Mais en allant passer ces quelques jours je m'imagine, maintenant, beaucoup plus leur quotidien.

Voici 2 rubriques puissamment fortes :

- Les petits trucs du raid :
Faire partir le feu avec une écorce de bouleau !!! Essayer c'est l'adopter !!!
Manger le Kiwi avec la peau... c'est tellement plus pratique et tellement aussi bon !!!

- Les petites phrases du raid :
Fanny en passant devant une forêt de bouleaux : "Les allemands ne connaissent pas la crise... il y a beaucoup de boulots par ici !"
Mathilde en parlant à ses pieds près du feu : " Aller réchauffez vous !!! Parce que après qui c'est qui a mal aux pieds... et ben c'est les pieds !!!"
Fanny calculant : "Tu sais William... sachant que je fais 10 pauses par jour environ, et que mon sac pèse 18Kg, je soulève chaque jour 180Kg !!!"

p/ scottish remake

Publié dans Carnets de voyage

Commenter cet article

famille Le Gallou 19/03/2010 13:21


Bonjours les randonneuses-lectrices,
S'il ne pesait pas 640 g (vérifiés!), je vous enverrai illico "Eloges des voyages insensés", du Russe Vassili Golovanov... Cela dit, vous risqueriez d'aller y voir... Mais jusqu'au large de la
Sibérie, ce n'est pas vraiment sérieux! Longues méditations sur la nécessité de retrouver les mesures (ou les démesures) de l'espace qui nous entoure, quand nous nous limitons à mesurer le temps...
Des méditations qui sont sûrement les vôtres, pas après pas!


Madeleine 18/03/2010 09:12


Hey les grosses...
Ben en lisant ces quelques mots, on s'y crois! Willi ta plume est bien sympathique, et j'envie ces quelques moment à cailler sec dans le froid hivernal!
Des souvenir de Raid qui surgissent, des moments de rigolade, les durs moments d'escenssion, les moments de répis autour du feu... Du coup je bad un peu devant mon PC sachant que dans quelques
heures j'ai un examen!
Je continue de vous envoyer des news, pas assez régulièrement, mais la vie parisienne n'est pas toujours passionnante!


Fanny, j'appréhendais de partir en raid raider sans mon binôme de choc! Ma patronne à choisis de ne pas me donner de vacances! Du coup, mon dernier raid ne sera pas cet été...Je le vis assez mal
mais je n'ai pas le choix! Partante pour l'an prochain? ;)

Plus d'info en private... Prenez soin de vos pieds, mangez des Curry Wurst à foison, remplissez vos pitites tête d'images d'Europe : Dès votre retour, vous avez milles choses à nous raconter auprès
du feux... On dormira quand on s'ra morts!


Ama et Cyrill 17/03/2010 03:15


coucou les filles! C'est bien que William ait pu vous rejoindre! Cela a dû vous faire drôlement plaisir!! en tout cas à l'entendre, c'était vraiment super pour lui aussi! bonne route et gros
bisous
Ama & Cyrill


Alix 14/03/2010 19:10


Extra!!
Je suis jalouse de toi william tu le sais!! ^^
ca me fait penser qu'on devait aussi laisser une trace de notre voyage aux thermopyles sur le blog...à réparer au plus vite!
On pense à vous où malgré un grand soleil le mistral nous a fait passer une mauvaise nuit en camargue..!!