Mardi 27 Avril, Ballycastle

Publié le par Fanny et Mathilde.

7 mois ! Cela fait 7 mois, et 6 jours que nous avons quitté les pentes du Ventoux !

Sept mois et pourtant, rien ne semble avoir changé. Tous les jours nous sortons de la tente : le vent, le soleil ou la pluie frappant notre visage pour nous saluer. Nous enfilons nos chaussures et la journée commence. La tente, solide abri de toile, est encore là, plantée face a l'étendue de l'océan ou sur le flan d'une montagne. Nous enfilons notre doudoune soit par simple confort, soit parce qu'il fait vraiment frais et, encore en silence, nous remplissons nos sacs de nos vêtements sortis pour la nuit. Parfois quand le vent souffle trop fort, nous marchons un peu pour trouver un coin à l'abri pour notre petit déjeuner, ça nous rappelle l'hiver ou nous étions obligées de marcher pour nous réchauffer des le réveil.J/ Ecriture face a l'ocean, dans les nuages

Mais là ce n'est plus le cas... la chance nous poursuit depuis notre arrivée en Écosse, souvenez-vous de nos belles photos ensoleillées sur le WestHighland Way ! Depuis, nous avons du essuyer deux journées de pluie lorsqu'on met toutes les averses bout à bout !

 

Mathilde vous avait compté notre périple jusqu'à Fort William où nous avions fait l'ascension du Ben Nevis.

Le lendemain, nous avons donc quitté cette petite bourgade après avoir pris un "fish and chips" au soleil sur l'herbe bien verte, un bon bouquin dans une main, et l'autre picorant des frites dorées. Puis, il est temps de gagner rapidement Fort Augustus où nous devons poursuivre l'aventure sur le "Great Glen Way".

 

Nous choisissons de faire la liaison en stop afin de profiter pleinement du chemin et de longer le Loch Ness sur toute sa longueur. A l'approche du fameux lac, nous sommes toutes excitées ! Nous gravissons le chemin qui passe à mi-hauteur, sur le flanc des collines, et, à chaque trouée d'arbre où nous apercevons le lac, nous scrutons l'eau calme pour ne pas manquer le monstre, celui que l'on appelle "Nessie".

L'homme qui nous a pris en stop entre fort William et Fort Agustus nous assure avoir vu, un soir d'été, alors qu'il rentrait du travail, un grand "V" sur la surface du lac voisin : un sillon qui avançait rapidement, comme celui d'un bateau mais sans rien à la surface.

Nous avions lu que Nessie apparaissait souvent en été et pas seulement dans le Loch Ness, mais également dans les lacs voisins tous issus de la même faille géologique.

Même dans la forêt que nous traversons, nous voyons, passant devant nous son ombre à chaque détour de chemin.

 A/ Loch Ness

Puis nous arrivons à Inverness, capitale des Highlands que nous avons traversé durant deux semaines. La ville est fade à notre goût. Quand Margaux nous y rejoint pour passer trois jours avec nous, nous trouvons un pub pour aller écouter de la musique traditionnelle "live" et fêter nos retrouvailles, la musique est très bien et les musiciens nous dédient même un morceau "pour les deux Françaises qui font un tour d'Europe à pied"! Mais au menu, on ne nous propose que de la nourriture "Thai" ... Autre déception : quand nous chantons au centre ville pour égayer la rue centrale, deux ivrognes viennent nous casser les oreilles avec leur guitare mal accordée, se la disputant jusqu'à se frapper au visage...

B/ Chants EJ a Inverness

seul le centre commercial "rutilant de modernisme" nous paraît propre et accueillant ! Mais oùest passé le traditionnel accueil Écossais que l'on nous vante dans toutes les brochures à l'office de tourisme !?!

Heureusement, nos derniers jours dans la campagne écossaise ont largement rattrapé cette petite déception urbaine et nous repartons vers Glasgow, ravies de ce nous avons vu ! Le visage halé, trace des chaussettes, du short et du T-shirt assurée !

Nous faisons escale au château de Doune, ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais pourtant il fait partie de l'histoire du cinéma ! Si vous connaissez les "Monty Python", vous vous souviendrez sûrement de la scènedu chevalier et de son serviteur aux noix de coco ! Le château, en fond est celui de Doune ! Évidemment, Mathilde, fan de ce film a fait un "remake" de la scène et vous la présentera, pour le plus grand plaisir de tous, a notre retour ! (réservez vos places devant l'écran, ça promet !)

 Mais avant de passer par Glasgow pour quitter l'écosse, nous passons deux jours dans la forêt des Trossachs, prenant au hasard des chemins et nous laissant guider par le dédale de ceux-ci, tout en croisant les doigts pour ne pas se faire enfermer dans les arbres par les fées, comme le révérend Kirk d'Aberfoyle, qui à la suite de la parution de son livre en 1861 " The secret Commonwealth of Elves, Fauns, and Fairies", fut, dit-on enfermé dans un arbre qui se trouve encore dans la forêt d'un bois voisin. Ce lieu, et nous l'avons vérifié, est un lieu païen sacré encore aujourd'hui. Les enfants y déposent souvent des rubans ou des petits objets aux fées en leur dédiant une prière, ou un voeu.

P4190093

Nous quittons ces lieux saints, ou "sains", pour Glasgow, jolie ville qui mérite tout de même un détour avant de s'embarquer pour l'Irlande (du Nord) un peu plus au sud, à Stranraer.

 

Glasgow / Belfast, tout s'enchaîne, si bien que parfois nous ne savons plus dans quelle ville, ni dans quel pays nous nous trouvons. Les gens sont les mêmes de prime abord et parlent la même langue. Sur la mairie flotte le drapeau de l'angleterre, terrible pied de nez, mais certains semblent fort bien s'en accommoder ! Il est vrai qu'en ville, toujours, nous ne faisons pas beaucoup de différence entre ces deux pays. On y trouve toujours le même Tesco (supermarché), les mêmes chaînes de magasins :ceux qu'on retrouve dans toute l'Europe.

Encore une fois, le recours aux forêts (ou à la campagne) est évident ! Là seulement, nous découvrons le véritable esprit de la terre, nous retrouvons les traditions liées au lieu, et pas un folklore aseptisé.

 X/ Tumulus

Depuis Glasgow, nous avons parcouru la cote nord, "l'Atrim caost", en suivant le "Causeway Coast Way", un chemin longeant les falaises superbes, où nous faisons des bivouac surplombant la mer 100 mètres au dessus des vagues qui viennent  fracasser le rocher. A l'horizon, nous voyons la côte Écossaise qui semble si proche par moment, d'ailleurs on dit que le géant Mac Finnon aurait commencé à construire une chaussée pour traverser la mer et rejoindre la côte au loin. Effectivement ces pierres hexagonales, parfaitement égales et encastrées les unes dans les autres nous auraient facilement convaincues si les explications géologiques ne nous avaient pas révélées l'histoire du volcan.

 S/ La chaussee du geant Mac Finnon

Aujourd'hui à Ballycastle, nous allons maintenant quitter la côte pour se plonger dans l'Irlande haute, celle des sommets !

 

Bientôt plus de nouvelles en direct de Dublin !

 

Publié dans Carnets de voyage

Commenter cet article

Berger Jean 25/05/2010 22:26


Bonjour à toutes les deux , je suis Jean , le fils de Mme Berger que vous avez rencontré en Roumanie à la Maison Verte .
Je vous félicite pour votre initiative et pour le courage que vous avez eues de la porter avec enthousiasme ! Moi meme , m'intéresse fortement a toutes les cultures de notre belle Europe car ,
comme vous le dites bien , elles sont ce qui nous rassemble . Je pense meme qu'elles sont porteuses aux travers des contes et légendes de vérités universelles qui ont fait la grandeur de l'homme et
que nous avons malheureusement perdues à notre époque ou regne le matérialisme le plus total .
Je vous admire aussi car j'ai moi meme tenté l'expérience sur une plus petite échelle avec des amis en partant 5 semaines au Pérou . J'ai malheureusement été décu car je n'ai quasiment pas trouvé
trace des racines glorieuses de ce peuple aux passé d'une grande richesse spirituelle .
Maman m'a dit que vous aviez projetés de marcher ensemble en Bretagne début juin . Si ca se fait , je me joindrais à vous avec plaisir .
Bon courage !


Fanny et Mathilde. 06/05/2010 12:20


@ jfg : rassure toi en lisant notre nouvel article!


jfg 30/04/2010 10:55


Aaarghhh ! En venant du nord, ne débarquez pas à Dublin sans être passé par Tara, Newgrange et Loughcrew, tous les trois dans le Co Meath, au N de Dublin. Voilà du mytho costaud, tombes, mégalithes
et tout le tuttim, de quoi en causer aux arrière-petits-enfants pendant trois générations !


Denis 28/04/2010 20:35


Hoy lassies! Vous n'êtes pas passées vers chez moi finalement, vous avez bien fait de bifurquer vers le Nord de l'Ecosse, c'est plus sympa.


Thibaud 27/04/2010 21:40


Bonne promenade dans le temple du monde celtique!


charles 27/04/2010 15:13


bonjour les filles,
Tout d'abord bravo pour ce super projet.
Je vous écris car comme vous je suis scout et je pars pendant 4 mois visiter l'Europe avec mon sac! Mon voyage commence dans 5jours en iralande! Peux etre aurons nous l'occasion de nous y
croiser?;-)
Je voulais savoir si vous aviez quelques conseils à me donner avant mon départ?
Avez vous des contacts locaux dans les différents pays ou vous êtes passées?
Bonne continuation!
Charles Corbet

c_corbet@hotmail.fr


charles 27/04/2010 15:09


bonjour les filles,
Tout d'abord bravo pour ce super projet.
Je vous écris car comme vous je suis scout et je pars pendant 4 mois visiter l'Europe avec mon sac! Mon voyage commence dans 5jours en iralande! Peux etre aurons nous l'occasion de nous y
croiser?;-)
Je voulais savoir si vous aviez quelques conseils à me donner avant mon départ?
Avez vous des contacts locaux dans les différents pays ou vous êtes passées?
Bonne continuation!
Charles Corbet

c_corbet@hotmail.fr